Matériel Pédagogique Adapté

La scolarité d’un élève handicapé peut être facilitée par l’utilisation de matériel pédagogique adapté (MPA). Ce matériel doit apporter une aide pédagogique adaptée aux obstacles rencontrés par l’élève en situation de handicap dans les situations d’apprentissages. L’observation de l’élève en classe peut déterminer le matériel adapté qui convient. Le besoin pour l’élève de disposer de ce matériel est ensuite apprécié par l’Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation (EPE) et la décision est prise et notifiée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH).

Ce matériel pédagogique à usage individuel est mis à disposition de l’élève par l’académie, dans le cadre d’une convention de prêt, qui concerne notamment des matériels informatiques adaptés (ordinateur, tablette, clavier braille, périphériques adaptés, logiciels spécifiques, etc.). Tant que l’élève est scolarisé dans la même académie et si la notification n’est pas échue, il peut conserver le matériel pédagogique adapté qui lui a été attribué.

L’utilisation effective du matériel mis à disposition de l’élève est évaluée à chaque réunion de l’équipe de suivi de scolarisation et détaillée dans le GEVA-Sco.

Exemples de MPA

La majorité des matériels attribués sont des ordinateurs portables. Néanmoins, un ordinateur portable ne constitue pas en soi un MPA, il ne devient pédagogique et adapté que lorsqu’il est équipé de logiciels spécifiques capables de compenser les répercutions du trouble sur les apprentissages.

D’autres matériels spécifiques peuvent être proposés en fonction du type de handicap : mobilier (chaise, table, pupitre, plan incliné), appareils auditifs (émetteur, récepteur), dispositifs optiques (loupe, caméra), etc. La liste n’est bien entendu pas exhaustive et tout autre matériel peut être envisagé s’il répond au besoin de l’élève.

Textes de référence

Circulaire n°2001-061 du 05 avril 2001
Circulaire n°2001-221 du 29 octobre 2001
Décret n°2014-1485 du 11 décembre 2014
Circulaire n°2016-117 du 8 août 2016